Perturbations et pollution électro magnétique

Les pollutions électriques et électro magnétiques sont une autre cause grandissante de mal être dans nos maisons. Je vous propose d’établir un bilan électrosmog, de mesurer les champs électriques et magnétiques, et les hyperfréquences.

les hyperfréquences

Description

Ce sont des rayonnements qui se situent dans la gamme des micro-ondes et sont le produit des technologies de la téléphonie mobile.

Elles sont de très petites longueurs d’ondes, donc très pénétrantes dans le corps.

Elles viennent des téléphones sans fil DECT, des téléphones mobiles, du wifi, des antennes relais, des baby phones, de la TNT, des radars.

Les seuils de tolérance recommandé pour un bonne qualité biotique d’une pièce sont de 200 nanotestlas pour l’ambiance et de 50 nanoteslas pour la tête de lit.

Les effets sur la santé

  • suppression de la barrière hémato-encéphalique, (les toxines rentrent dans le sang et le cerveau)
  • diminution des défenses immunitaires,
  • diminution de la fertilité,
  • risque accru de cancer,
  • maux de tête,
  • fatigue, insomnie,
  • neurasthénie,
  • trouble oculaire,
  • irritabilité, diminution de la mémoire,
  • troubles immunitaires.

La pollution basse fréquence

Description

Elle est émise par le courant 50 hz,  par les appareils électriques et les réseaux de fils électriques. Ces perturbations sont facilement identifiables et se corrigent ou se compensent si on ne peut pas les éradiquer.

Les seuils de tolérance conseillés pour une bonne qualité bioltique d’une pièce sont de 15 V/M en ambiance et de 5 V/M à la tête de lit.

Les effets sur la santé

  • La boite crânienne se charge par induction et le cerveau ne peut donc pas atteindre les ondes du sommeil alpha (sous 8 hz) et reste en mode Beta (13hz) car il est en activité due à l’électricité
  • la sécrétion de mélatonine est bloquée (anti cancer)
  • l’immunité baisse
  • la croissance osseuse est modifiée
  • l’attention diminuée
  • le risqué de dépression  augmente

Moyens de protection

Pour lutter contre la pollution électrique, veillez à adopter certains réflexes

  • le radio réveil ne doit pas être à proximité de votre tête.
  • le fil de la  lampe de chevet ne doit pas toucher votre lit et l’interrupteur doit être branché dans le bon sens (souvent sans prise de terre, il y a une fuite électrique une fois la lampe éteinte)
  • Utiliser des prises avec la terre et des  Interrupteur bipolaires (coupent phase et neutre)
  • Enlever les multiprises qui courent sous le lit.

Puis vous pouvez faire installer par un professionnel des gaines blindées, un interrupteur automatique de champ (IAC), faire relier les lits métalliques à la terre, baisser  la prise de terre à 10 ohm (alors qu’EDF préconise 100 ohm).

Pour lutter contre les hyperfréquences, il est conseillé de

  • Eviter de donner des téléphones portables aux Enfants de moins de 10 ans
  • mettre le téléphone à  10 cm de l’oreille ou utiliser un kit mains libres
  • mettre une protection sur le téléphone (en ayant pris soin de tester nos bio champ. une bonne protection ne décale pas notre bulle du champ vital)
  • Ne pas porter dans la poche, sur le cœur
  • Utiliser des peinture de blindage (HF et BF) au carbone et graphite sur les murs de la maison
  • Mettre des rideaux en fibres métallique pour stopper les ondes venant de l’extérieur (antenne relais, radars….)
© Copyright 2015 - Géobiologie Aquitaine