Mémoires des lieux

Il existe des lieux où on aime rester, où l’atmosphère est légère et où on se sent bien. Et au contraire des endroits où on se sent mal, irrité, impatient de partir et où on peut ressentir un profond malaise.

L’énergie laissée par les habitants successifs peut être lourde.  Les personnes décédées dans les maisons ne sont parfois pas parties et on peut alors ressentir des présences qui peuvent se manifester de différentes manières : bruits, appareils électriques qui fonctionnent seuls, sensation de froid, un mal être inexplicable.

Ce mal être est intimement lié à la mémoire du lieu ou des murs.  Les  guerres, les épidémies, les cimetières anciens, très anciens, les hôpitaux, de toutes les époques, tous les événements passés laissent des égrégores, des informations, des traces, ou des rémanences.

Les techniques que j’utilise pour libérer les lieux de ces mémoires passées  permettent en complément de l ‘expertise géobiologique classique, de ressentir un vrai nettoyage, un renouveau et un véritable ressenti de libération et de mieux être.

  • liberation-de-la-memoire-des-lieux
© Copyright 2015 - Géobiologie Aquitaine